Comment tester l’ergonomie de son site, même sans budget : les tests Guérilla

Cet article est la suite d’une série qui reprend ma présentation à la conférence Paris Web 2011.

Dans un précédent article, nous avons vu comment il est possible de réaliser des tests utilisateurs soi-même, avec peu de moyens. Pour ceux qui considèrent que le coût reste trop élevé, il existe une deuxième méthode encore moins onéreuse.

La méthode “Guérilla”

Monter au front : Guerilla Testing

Aussi connue sous le nom de “méthode Commando”, cette méthode reprend les éléments de la méthode Do-It-Yourself (DIY) mais dans un environnement différent. L’idée principale est de réaliser les tests dans la nature avec n’importe qui. On réduit les exigences et donc les coûts pour faire plus facilement des tests.

Le lieu

La première différence avec le test DIY, c’est le lieu. À la place d’une salle de réunion, nous allons réaliser nos tests utilisateurs dans un lieu public. Il faudra bien le choisir. Évitez les endroits trop bruyants, vos enregistrements seront inexploitables sinon. Favorisez les lieux plutôt calmes, vos utilisateurs en auront également besoin pour se concentrer sur votre scénario.

L'intérieur d'un café Starbucks

Pour plusieurs raisons que je vais détailler plus loin, les cafés de type Starbucks permettent de réaliser des tests guérilla dans d’assez bonnes conditions. Ils possèdent souvent une salle calme éloignée du comptoir, des sièges confortables et on peut y rester aussi longtemps que nécessaire.

S’il n’y a pas de Starbucks dans votre ville, vous pouvez essayer dans une bibliothèque ou un espace de co-working. Évitez les restaurants : manger n’est généralement pas compatible avec l’utilisation d’un ordinateur.

Ces lieux publics ne vous coûteront rien, sauf si vous consommez. Même dans ce cas, cela reste négligeable.

Les utilisateurs

L’autre différence importante avec un test D.I.Y., est la manière de recruter les utilisateurs. On est clairement dans l’optique «n’importe quel testeur vaut mieux qu’aucun test». Donc, au lieu de prendre rendez-vous avec des utilisateurs, vous allez simplement les choisir sur place.
Même si cela peut sembler intimidant au premier abord, il suffit d’un peu d’audace pour réussir à trouver des volontaires.

Voici quelques astuces qui vous aideront à les trouver :

  • choisissez une personne qui ne fait rien de spécial. Quelqu’un qui boit simplement son café, qui joue avec son téléphone portable ou qui lit un magazine par exemple.
  • ne lui faites pas peur. Présentez vous poliment. Si vous souriez c’est encore mieux.
  • jouez sur les sentiments. Il ne s’agit pas de susciter la pitié, mais dites simplement que vous avez besoin d’un peu d’aide sur votre projet. Expliquez brièvement votre démarche.
  • offrez un café, une pâtisserie ou une connexion au WiFi à ceux qui ont un ordinateur.

Avec un peu d’entraînement, il sera assez simple de convaincre quelques personnes. Et étonnamment, elles acceptent souvent de vous aider sans contre-partie.

Le déroulement d’une session

Avant tout, vérifiez que votre site est prêt à être testé et votre logiciel prêt à enregistrer.
Vous pouvez ensuite aller à la recherche d’un testeur.
Lorsque vous l’avez trouvé, il sera assez difficile de le convaincre d’être filmé. Ne gardez que l’écran et le son si c’est possible.
Expliquez-lui le déroulement d’un test et plongez rapidement dans votre scénario.
Essayez de limiter la durée d’une session. Avec 5 à 10 minutes, vous devriez avoir assez de temps pour réaliser une ou deux tâches simples.
Lorsque vous avez terminé, remerciez votre utilisateur et prenez des notes.

Ce type de session est généralement moins formel, ce qui peut affecter la qualité des résultats. Il faudra donc développer vos qualités d’observateur pour que le test ne se transforme pas en simple discussion de café.

Passage en caisse

Si on fait le compte, le prix d’un test guérilla coûte:

  • entre 0 et 5€ (si vous consommez) pour lieu;
  • environ 10€ par utilisateur;
  • rien pour l’observateur;
  • rien pour l’enregistrement si vous optez pour des logiciels gratuits.

On obtient donc un test qui revient à 10€ par utilisateur, soit 4 fois moins cher qu’un test DIY. Son coût réduit est alléchant, mais il est beaucoup difficile à réaliser et la qualité des résultats est plus aléatoire. Vous pouvez opter pour ce type de test :

  • lorsque vous êtes un observateur suffisamment expérimenté;
  • lorsqu’il vous faut des itérations rapides, en début de projet par exemple;
  • lorsque le test ne nécessite pas de connexion internet (prototype ou wireframe);
  • lorsque votre site est utilisé en situation de mobilité.

Dans le prochain article sur les tests utilisateurs, nous verrons comment tester sans bouger de votre bureau avec les tests à distance.

3 thoughts on “Comment tester l’ergonomie de son site, même sans budget : les tests Guérilla

  1. Je débute en ergonomie, ce billet (et le précédent) sont très intéressants. Dommage que le 3ème sur les tests à distance n’ait jamais été réalisé (ou alors j’ai pas trouvé ?). :-)