Barcamp Paris 4 : compte-rendu

BarCamp Comme promis, voilà un petit compte rendu du BarCamp qui s’est tenu samedi dans les locaux de Mandriva.

Je suis arrivé à 14h alors qu’il n’y avait pas encore beaucoup de monde. À peine le temps de prendre mon badge et de m’installer sur un coin de table que je suis rejoint par Frédéric et Jules. Rapidement, la salle se remplit avec l’arrivée des autres participants (avec les photos sur flickr) dont Charles Nepote que j’ai le temps de saluer avant que tout ne commence.

Le coup d’envoi est donné vers 14h30 avec un tour rapide: chacun donne son nom et indique trois tags qualifiant sa présence. Idée amusante. Dans la foulée, ceux qui avaient prévu de faire une conférence s’inscrivent sur le tableau. Il y’a cinq salles et quatre créneaux horaires donc potentiellement vingt présentations intéressantes.

Pour commencer, j’ai décidé de participer à la présentation de Frédéric sur les microformats. Manifestement, je ne suis pas le seul et le nombre nous pousse à monter au 4è étage pour une salle plus grande. Le thème a alors été abordé sous un angle particulièrement bien choisi: la publication de curriculum vitae avec le mise en œuvre de plusieurs microformats. D’autant plus que la présence de spécialistes du recrutement sur le web a permis de compléter le débat avec des avis éclairés. Mais plutôt que détailler le contenu, il vaut mieux aller lire le billet sur le sujet (avec les diapos en bonus) chez Frédéric.

À la fin de présentation, je tombe sur Pascal Chevrel qui était également présent dans la salle. Il m’emmène alors voir le bureau de Mozilla Europe qui se trouve au même étage, en pleine discussion autour de la sortie de Firefox 2 animée par Tristan Nitot. Je prends quelques minutes pour discuter de la pluie, du beau temps et des ParisWeb2006 avant de redescendre à la salle principale.

Revenu au premier étage, j’ai alors pu discuter avec Laurent Guyot-Sionnest qui m’a fait une démo de son système de saisie Tiki. L’interface comprend un mini clavier de 6 touches ainsi qu’une interface et permet à son créateur de taper aussi vite qu’avec un clavier AZERTY. Lors de mes études, j’ai vu des systèmes similaires mais celui-ci semble vouloir passer à la phase industrielle car la démo fonctionnait déjà sur PC, UMPC et téléphone mobile. A suivre de près donc.

Malheureusement, à 17h, il était déjà l’heure pour moi de partir. En même temps, avec les 90 participants, il aurait été dur de voir tous les projets. Ce que j’ai vu m’a intéressé et je suis curieux de savoir ce qui est sorti des autres groupes de réflexion, notamment celui de la banque 2.0. L’événement était vraiment passionnant et l’organisation impeccable. Merci donc à Mandriva, AF83, FT R&D et Silicon Sentier pour l’organisation. Vivement le prochain BarCamp!

One thought on “Barcamp Paris 4 : compte-rendu

  1. Tiens, y’avait même Neuro apparemment. La prochaine fois, si je ne suis pas à Marseille, j’en serai ;) (là c’était vraiment pas de bol, faut l’avouer).